SOMMAIRE 

 


Le camion rutilant dort dans les pissenlits, mes frères se parlent doucement dehors avant la nuit.
Leurs mots disent des chiffres ou des étoiles, engueulent un chien et se reprennent.
Ils ont des aigrettes soufflées à leurs cheveux, des traits de cambouis sur la joue et le front.
Lorsqu’ils remontent côte à côte, la route est juste assez large pour eux, et ils se taisent.

[ Valérie Rouzeau, Pas revoir ]

Sommaire | Orientation | Qui Choisit | Informations | Bulletins |